23 décembre 2014

Une passion

   tableau : Une passion, Val  Il fait froid et humide, un dimanche d'hiver juste avant les fêtes, les quais de Seine sont déserts dans ce quartier tranquille de l'ouest parisien, la foule est ailleurs, partout mais ailleurs, sur les Champs illuminés pour la enième fois, je n'ai même pas été voir cette fois-ci à vrai dire je m'en fous, la foule au marché de Noël plus bas jusque vers la Concorde qui se presse, ou plus loin encore sur les boulevards, dans les magasins pleins malgré la crise qui s'éternise et le... [Lire la suite]
Posté par Val M à 16:40 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 décembre 2014

Ante mortem

photo : Franck L. Il était venu le coeur léger, confiant, joyeux presque, sûr de lui. Enfin, le moment était venu, il allait pouvoir l'approcher en toute sécurité, en toute maîtrise, comme il avait toujours procédé. Il se sentait bien, presque un pur esprit, un dieu quoi. Quand il la vit tout d'abord, il eut un instant très bref de flottement. Droite et lointaine, affichant un demi-sourire de circonstance, sanglée dans son jean très étroit et son cuir noir comme dans un écrin fermé, elle répondait à peine à ses mots. Il mit cela... [Lire la suite]
Posté par Val M à 09:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 novembre 2014

Nuit- Primale

photo : Philippe Bréson Je veux tout maintenant tout de suite avec toi. C'est une nuit devenue sans fin, qui concentre en elle tous nos fantasmes les pires partagés, nuit primale réfractée par les années et les premières lueurs de l'aube, faite de cris, de râles, d'essoufflements, animale et viscérale, elle est ancrée tout au fond de nos chairs, avec son viol parfait, résultant d'heures lentes d'attente, une soirée entière à te regarder et te dire non sans retenue, te faire mal en attendant que tu prennes les choses en main, si... [Lire la suite]
Posté par Val M à 15:36 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 octobre 2014

La Haute Garde

image : Luis Royo Ils ne sont plus nombreux.  Le vent souffle à arracher les branches, les arbres centenaires tiennent encore le coup mais on craint que cette fois ce soit une de trop, que la tempête finisse par en avoir raison. La terre crevassée s'ouvre sous nos pieds, de partout. Au vent terrible se mêle le bruit répété, obsédant, trop connu maintenant, des déflagrations, on ne sait même pas d'où elles viennent avec ce vent qui brouille les pistes, qui brouille tout. Je suis épuisée. La nuit on se réfugie comme on peut... [Lire la suite]
Posté par Val M à 19:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 juin 2014

Saveurs d'été

C'est l'été maintenant et s'abat sur la capitale dans l'air chargé de pollution la chaleur écrasante. Le grand appartement est vide, sauf le salon et ta chambre qu'envahit notre amour soudain, rien d'autre n'a jamais existé en fait que les persiennes à demi-fermées et le verre de grenadine fraîche que tu portes à mes lèvres, je me souviens de tout mais reste l'Essentiel : l'infinie douceur et l'insoutenable brutalité- les deux ensemble- qui réunit toujours nos corps enfiévrés, drogués, fous l'un de l'autre.  Je ne peux que... [Lire la suite]
Posté par Val M à 21:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 mars 2014

SAS girl

  Attention. Je suis une manipulatrice. Une escroc en talons hauts et jupe en cuir, une pute de haut vol qui utilise les hommes comme des pions et des chiens savants, qui leur vide le coeur en même temps que les couilles et le portefeuille, une menteuse professionnelle qui mêle savament le vrai et le faux, les larmes, le rire, le sexe, l'argent et les sentiments. Je joue, je prends et je jette. Je n'ai aucun scrupules. Je cache mon jeu. J'attends que ma victime soit totalement soumise et consentante, qu'elles me livre... [Lire la suite]
Posté par Val M à 17:10 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 janvier 2014

Memoria

C'est une soirée magnifique et douce dans Paris au volant d'une belle voiture bleue nuit que tu conduis avec dextérité et souplesse comme tu sais conduire, comme je regarde tes mains sur le volant, et les mots de cet ami avec nous me font sourire qui disent qu'en regardant les mains d'un homme sur le volant d'une voiture on sait comment il aime une femme, je souris, c'est macho comme réflexion mais c'est vrai, il sait pas combien c'est vrai cet ami je souris et je me languis que tu poses ces mains-là sur mon corps, mais il va me... [Lire la suite]
Posté par Val M à 17:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 novembre 2013

Des armes et des liens

dessin : The Lover, Liz Creations   Encore des corps qu'enlace le désir, étroitement liés par des cordes serrées, mutuelles attaches de sang qu'entachent les blessures, encore des cris, échos infiniment répétés dans ce no man's land où les âmes errent entre ciel, terre et enfer, nulle part dans ce monde limité, les limites irrémediablement franchies se repositionnent-elles un jour ou jamais ?...Dans la froidure de l'hiver, la marque démoniaque et brûlante, l'odeur de soufre mêlée à celle de la sueur et du plaisir, maudite à... [Lire la suite]
Posté par Val M à 15:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 juin 2013

Des enfers

photo : Eric Kroll Ne pas me retourner, ne pas regarder, ne pas me souvenir. Cet homme à mes pieds qui supplie, qui tend vers mes mains vides les liens de son plaisir et vers mes yeux vides de lui le kaleidoscope des images tentatrices, cordes dénouées à jamais gisant sur le sol froid, cuir maculé de sang, déchiré par endroits, lanières durcies d'avoir trop longtemps trempé dans l'eau salée, ô douleur, ô plaisir, où donc s'échappent les souvenirs quand l'âme a distancé le vécu ? La cravache au manche d'argent, inutile trophée, à... [Lire la suite]
Posté par Val M à 22:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 avril 2013

Sa Maîtresse

photo : Ecce Homo Longtemps j'ai cisaillé le lien jusqu'à parvenir à entailler la chair lien vivant chair vibrante ce qui me fut le plus cher. Je me refuse à mettre une ponctuation car c'est d'un ton monocorde que se récite une prière n'est-ce-pas. Un lien vivant un peu comme un cordon ombilical sauf qu'il ne signifie pas la vie mais la mort. Parvenir à le couper c'est vivre alors je me suis occupée à trancher dans le vif. Et maintenant ci-gît sur l'étal du boucher le lien - et des morceaux de corps encore chauds dégoulinants de... [Lire la suite]
Posté par Val M à 15:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,