27 février 2015

A mes hommes d'armes

Il n’est aucun code de lecture pour nous. Dans le prisme étroit du regard obtus et myope d’une société en manque de lumière je t’aime et tu m’aimes à nuls autres pareils. Ceci est une introduction mais est aussi le corps du sujet, également la conclusion. En fait tout le reste que l’on puisse écrire est un développement, une répétition ou une explicitation. Un à un j’ai laissé partir tous ceux de mes hommes d’armes qui ne comprenaient pas, qui n’admettaient pas, qui jugeaient, qui s’érigeaient parfois contre l’inébranlable et... [Lire la suite]
Posté par Val M à 15:20 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 octobre 2014

La Haute Garde

image : Luis Royo Ils ne sont plus nombreux.  Le vent souffle à arracher les branches, les arbres centenaires tiennent encore le coup mais on craint que cette fois ce soit une de trop, que la tempête finisse par en avoir raison. La terre crevassée s'ouvre sous nos pieds, de partout. Au vent terrible se mêle le bruit répété, obsédant, trop connu maintenant, des déflagrations, on ne sait même pas d'où elles viennent avec ce vent qui brouille les pistes, qui brouille tout. Je suis épuisée. La nuit on se réfugie comme on peut... [Lire la suite]
Posté par Val M à 19:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 mai 2013

Territoires

photo : Matthews Dols Ici je sais tu ne viendras pas. Je devrai attendre de déménager, attendre d'être enfin complètement chez moi. Comme avant. Je sais que tu aurais aimé chez moi avant. Ici pourtant j'ai refait tout mon univers. A mes couleurs.  C'est un îlot à part, c'est ma chambre, d'ailleurs c'est étonnant, à part la salle-de-bains et les toilettes c'est la seule pièce de l'appartement qui a un verrou. Ici tu ne le sais pas mais tu es là depuis longtemps. Pas ostensiblement bien sûr, jusqu'à il y a quelques semaines... [Lire la suite]
Posté par Val M à 11:41 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 avril 2013

Sa Maîtresse

photo : Ecce Homo Longtemps j'ai cisaillé le lien jusqu'à parvenir à entailler la chair lien vivant chair vibrante ce qui me fut le plus cher. Je me refuse à mettre une ponctuation car c'est d'un ton monocorde que se récite une prière n'est-ce-pas. Un lien vivant un peu comme un cordon ombilical sauf qu'il ne signifie pas la vie mais la mort. Parvenir à le couper c'est vivre alors je me suis occupée à trancher dans le vif. Et maintenant ci-gît sur l'étal du boucher le lien - et des morceaux de corps encore chauds dégoulinants de... [Lire la suite]
Posté par Val M à 15:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
08 avril 2013

Inhumanité

La blessure est ignoble. Le coeur est touché la vie est en danger. Le sang coule sans que ses mains appuyées contre la chair ouverte parviennent à l'arrêter. Son souffle s'épuise, elle a trébuché maintes fois dans les décombres sans pourtant s'arrêter mais maintenant elle s'arrête, vaincue par la douleur, vaincue par la nuit sans fond qui boit ses larmes et sa souffrance comme un buvard noir. Les déflagrations résonnent de partout, elle ne sursaute même plus, la peur est loin à présent ne reste plus que la mort, là juste à côté... [Lire la suite]
Posté par Val M à 13:37 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,