03 juin 2017

Elle et Lui (part.7)

Longtemps ils sont restés là, cloués l'un à l'autre corps contre corps, les cheveux mêlés, leurs peaux collées par la sueur et leurs liquides séminaux, sans parole possible, suspendus dans le temps sans sa moindre notion, comme éperdus d'être, d'être enfin soi, d'être libres simplement. Seuls leurs deux souffles un peu éperdus après la terrible bataille, après la chevauchée endiablée, signes de vie dans l'inertie de cette fin de journée d'été suspendue nulle part, ou plutôt quelque part où la notion de lieu elle non plus n'a pas de... [Lire la suite]
Posté par Val M à 18:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 janvier 2017

Elle et Lui (part.6)

Alors, n'y tenant plus, il se retire brusquement. L'attrape par la nuque, sentant ses cheveux le fouetter au passage, il est presque fou, hors de lui, il la veut comme jamais il n'a voulu une femme, pas même la sienne, il la veut toute entière, là, maintenant, tout de suite. Il la fait reculer jusque dans son bureau, pousse la porte d'un coup d'épaule, la tenant toujours, à demi-nue, Dieu que sa beauté le bouleverse, fragile comme une adolescente, et pourtant son regard plus dur que l'acier le clouerait sur place s'il n'était si... [Lire la suite]
Posté par Val M à 21:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 décembre 2016

Elle et lui (part.5)

  Il sait qu'il ne faut pas attendre, penser, ni rien faire d'autre que ce qu'elle demande, quelles que soient les conséquences. Il sait aussi, confusément, qu'aucune conséquence négative ne peut résulter de cet instant, parce que c'est elle et que c'est lui, et qu'ils sont capables de maîtriser tout ce que la vie peut leur présenter - et qu'ils la connaissent assez aussi pour savoir se préserver autant que possible des maux.  - Je veux juste vous regarder...Vous êtes si belle, je le savais...Mais vous voir...toute... [Lire la suite]
Posté par Val M à 18:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 octobre 2016

Elle et lui (part 4)

Découvrir sa peau si douce de si près, pouvoir enfin la respirer, il se souviendra toujours il en est sûr de cette odeur d'amande blanche comme la colle d'écolier d'autrefois qu'il avait envie de manger, mêlée à quelque chose de croquant, de frais, une pomme, un jardin, et un fond capiteux et profond comme une fleur lointaine...Mais il y a aussi une pointe imperceptible de sel sur sa peau, comme des larmes séchées ou comme si elle venait de sortir de la mer...La poussière et la pénombre de cette partie reculée du bureau font comme... [Lire la suite]
Posté par Val M à 13:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 juillet 2016

Elle et Lui (part3)

Il est comme elle avait pensé, c'est un peu comme si soudain les rêves qui ont parfois agité ses nuits prenaient forme, devenaient réels. Du coup, et aussi parce que depuis le premier regard échangé avec lui elle a senti ce frémissement infaillible qui signale qu'entre cette personne et vous les atomes, le hasard, le destin, la nature, peu importe, ont fait que votre chair et la sienne, votre esprit et le sien s'accordent à jamais quel que soit le lieu et l'espace - du coup, elle se sent en terrain connu malgré qu'elle découvre... [Lire la suite]
Posté par Val M à 19:13 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2016

Elle et Lui (part 2)

Ses dessous sont rouges foncé, de la même couleur que son top...Il pensait qu'elle ne portait que du noir ou du blanc, ça lui traverse l'esprit alors qu'elle se tient maintenant debout très droite devant lui, comme si elle l'attendait. L'air est lourd, presque électrique, comme si dehors un orage allait éclater, derrière les hautes vitres de toutes façons le monde extérieur n'existe plus pour lui. Il n'y a qu'elle, ici, maintenant, depuis très longtemps qui l'attend et le désire, et lui qui n'osait pas, certainement parce qu'il la... [Lire la suite]
Posté par Val M à 18:26 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juin 2016

Elle et Lui (part.1)

C'est aujourd'hui, elle le sait, à presque rien mais elle le sait. A son sourire d'un millième de seconde plus long que d'habitude, à ses yeux sur elle peut-être qui sont restés même pas une fraction de seconde de plus dans ses yeux à ellei, mais cet infime instant a suffit pour tout lui dire.  A l'heure où plus personne n'est dans les locaux, laissant peu à peu les imenses bâtiments se vider, au lieu de partir comme d'habitude et de lui souhaiter une bonne soirée, elle est restée assise à son bureau, son sac à ses pieds, son... [Lire la suite]
Posté par Val M à 15:13 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 avril 2015

Sensations pures

    Son droit regard qui tente d'aller au profond de moi, sa mâle douceur, son trouble troublant à mes côtés, sa retenue violente et tellement visible, et l'intime frisson de la chair entre nous cependant, le froissement de soie de sa peau sur la mienne, un instant nos mains, vibrante caresse, furtive et délicieuse, et son odeur de mâle, mélange de sa sueur et de son parfum qui demeure encore longtemps dans la pièce après lui... C'est tout.
Posté par Val M à 21:43 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 décembre 2014

Echos

J'aime son regard et son travail depuis plus de quatre ans. Aujourd'hui il accompagne ma création. Ici quelques échos partagés, parce qu'il a sa place dans mes terres.    Artiste-née Une amie artiste-peintre parisienne,Dont ses envies créatives quotidiennes,Vont lui sauver la vie !Plus la peine qu'elle nieLes pulsations créatives dans ses veines...  Texte et peinture : Frank de Blok     Matin d'hiver Juste un sourire dans le matin d'hiverPour ces quelques versComme un reflet trouvéDans le miroir... [Lire la suite]
Posté par Val M à 10:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 octobre 2014

Esquisse

Etude de mains de Maurice Quentin de la Tour Même et peut-être parce qu'elles ne dessinèrent qu'une esquisse une légère caresse comme un frisson d'air pur dans le ciel lourd des soucis quotidiens, ses mains tinrent la promesse que j'avais lue, troublée. Voilà c'est un hommage et déjà un souvenir mais le temps ai-je dit n'est pas un ennemi au contraire. Quelque part dans la brume d'automne a brillé un instant l'Ineffable et j'aime aussi l'odeur de la bougie quand mes lèvres la soufflent.
Posté par Val M à 18:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,